16.12.10

Mon beau sapin

Hallelujah ! I learnt that I will be allowed to go back to Fance and spend Christmas 2010 in family - finally ! I experienced Christmas in Japan twice and even if it's funny, that's really not the same. Looking forward the D-Day, I became Christmasholic. Totally obsessed. Look at what I have eaten a few days ago.

Xmas in a pizza

pagaille_de_noel_003


Xmas in a scone

pagaille_de_noel_004


I just can't wait the smell of the real tree.

Posté par NoemiMonogatari à 14:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09.12.10

Hommage aux bonshommes de neige

This little picture is for my family and friends who are freezing in France.
A wave of snow invited itself in Paris and because nothing was ready for it, everyone is stuck where they are - when it's home, it's fine...
So please have a look at it and remember that before being a boring stuff that prevent you to go where you want to go, snow is the most beautiful thing in the world. I know, it's easy to say from my sunny Tokyo...

今のパリは雪が強く降っています。早いから皆はびっくりしました。そして特に大きい雪で、乗り物は色々な問題があります。少し大変ですが、雪はきれいではないでしょうか。
雪を浴びんでいる家族や友達のことを考えています!

hommage_neige_2

Posté par NoemiMonogatari à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08.12.10

Lively Cemetery

Most of the graveyards in Japan have no walls, no fences, no gates; and it made me realize that our graveyards really look like prisons. It's not surprising that the Western zombies just want to escape and walk freely in town like anyone else.
So there is no gates, no guardians, and you can come anytime - by night, too. It's a place like another. So it's really not frightening. Even ghost stories are used to take place in summer in the Japanese tales, when it's super-warm - while we can not imaging a dead spirit without thinking of cold, freezing wind... as a result, in this sunny December, no way you feel ill at ease in a Japanese cemetery !

Aoyama yard, Tokyo
living_cemetery_2

living_cemetery_5

Posté par NoemiMonogatari à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06.12.10

A bit of Christmas magic

Christmas as it is used to be in Tokyo : totally non-Christian (Jeezus who ?...), colorful, shiny, German-spirited (did you know the Christmas sausage ? Me neither) and... romantic. This is the time for couple to go to Disneyland and joyfully mix the Christmas symbols with a kind of American-style naive romance. Look at this atmosphere at Roppongi Hills.

No Christmas without a tree...

roppongi_Xmas_2


... or two...
roppongi_Xmas_4

... or three.
roppongi_Xmas_11

Here it is : Drosselmeier's magic castle !
roppongi_Xmas_1

And... the Nutcracker ! Yesss !
(but ahem... could you please become Hans quickly ? thanx)
roppongi_Xmas_9

I shrinked for real... I could enter a snowball.
roppongi_Xmas_3

Oh ! A giant Barley Sugar over there !
roppongi_Xmas_12

"la neige ressemble à du glaçage à la vanille"
roppongi_Xmas_7

The Snow-man took the keys and stole the house. Damned.
roppongi_Xmas_5

Lights... lights... lights.
roppongi_Xmas_6

Posté par NoemiMonogatari à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29.11.10

The Reds against the Yellows

The Reds and the Yellows are fighting at Koyama, Shinagawa-ku, Tokyo.
Who wins ?

The Reds ?

mix

The Yellows ?
yellow_1

The Reds ?

mix_5


The Yellows ?
mix_4

The Reds ?

temple

The Yellows ?
yellow_3

The Reds ?

mix_2

The Yellows ?
yellow_4

I just can't choose, make your choice.

Posté par NoemiMonogatari à 15:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22.11.10

Fantômette Experience

Seigneurs, gentes dames, petits pages et autres manants de passage, bonsoir !

Parmi les grandes figures qui ont inspiré ma princessitude, il en est une à qui je souhaiterais rendre hommage aujourd'hui, à l'occasion de cette Chronique Princière n°3 ! Sonnez, hautbois !

 

Alors voilà, Fantômette a cinquante ans déjà ; tout cela ne nous rajeunit pas et encore moins la génération de nos mamans à qui nous avons piqué les vieux "Bibliothèque Rose" quand nous étions enfants - ceux qui avaient la couverture cartonnée et le papier usé, jauni, qui avait pris un parfum délicieux avec le temps.

Fantômette n'a pas pris une ride ; ses lecteurs, si

Alors que la Bibliothèque Rose célèbre (modestement) le cinquantenaire de son héroïne au pompon noir, la toile fleurit de commentaires tels que "Que de souvenirs ! Mais je n'ai pas réussi à convertir ma fille" ou "Je suis un fan de Fantômette ! Quel dommage que mon fils n'adhère pas".Question : Fantômette aurait-elle pris un coup de vieux, par hasard ?

Si Fantômette avait vieilli en temps réel, elle serait aujourd'hui une nana épanouie, peut-être rédactrice en chef d'un journal d'investigation ou conférencière de haut vol dans les plus grandes universités européennes - la matière grise n'avait pas l'air d'être un souci pour elle. Elle ferait sans doute un peu moins de terrain, et devrait reconnaître que ses collants noirs lui vont un peu moins bien qu'avant. Mais elle serait sans doute toujours aussi mutine et aventurière. Sa copine Ficelle serait toujours aussi allumée et ce serait une célibataire endurcie, tandis que l'amie Boulotte serait une maman au foyer comblée, entièrement dédiée à la satisfactions des estomacs de sa précieuse marmaille. Fantômette aurait quelques flirts, par-ci, par-là, et aurait fini par s'attacher à quelque brillant intellectuel dont elle partagerait la vie tout en protégeant jalousement son indépendance. Cela ferait longtemps qu'elle aurait quitté Framboisy.

Mais voilà toute la magie : Fantômette n'a jamais grandi, elle est resté à la frontière de l'enfance avec sa capacité d'imagination, son espièglerie, sa souplesse miraculeuse ; et de l'adolescence avec son impertinence, ses identités multiples et ses grands secrets.

Et si les chérubins d'aujourd'hui n'accrochent pas, c'est juste qu'ils ne savent pas lire, ce n'est pas plus compliqué que ça. Posez-vous les bonnes questions, nom d'un pompon.

 

Ma version de Fantômette (1)

fantomette

La parenthèse Fantômette
En tant que rat de bibliothèque first class en mes jeunes années, j'ai bien sûr dévoré un bon nombre de "Fantômette" en m'identifiant béatement à l'héroïne. Fantômette est l'idéal de la jeunesse pré-adolescente : brillante élève le jour, elle se transforme en justicière hors-pair la nuit et traque les malfaiteurs de tout poil. Elle est agile, débrouillarde, futée et finit toujours par déjouer les plans de ses adversaires. Mais son côté invincible repose sur des acquis multiples - et fascinants pour la petite banlieusarde rêveuse que j'étais : Fantômette, à douze ans, parle une bonne dizaine de langues, connaît ses classiques, sait l'actualité sur le bout des doigts, lit indifféremment des ouvrages de physique quantique et des encyclopédies en genre, a des capacités de déduction hors du commun... bref, la jeune justicière n'a pas que sa souplesse et et la loi du genre de son côté : c'est parce qu'elle est supérieurement intelligente et cultivée qu'elle triomphe des vilains. J'aime.

Fantômette est invraisemblablement mature pour une fille de son âge. D'ailleurs, dans les livres de Chaulet, les parents passent à la trappe ; les jeunes filles sont livrées à elles-mêmes et s'en portent très bien. Mais pour autant, Fantômette ne sombre pas dans les histoires de cœur - l'idée ne l'effleure même pas. La seule figure masculine positive de la série est incarnée par le journaliste et complice Oeil-de-Lynx, qui a deux fois son âge, ce qui exclue toute possibilité de romance - en plus, il s'appelle Dupont dans le civil, comme Fantômette, ce qui tend à les assimiler à une même famille même si rien n'est dit à ce sujet dans les livres. Oeil-de-Lynx est un grand frère, un jeune oncle, un ami précieux, tout ce qu'on voudra mais pas un amoureux. Sinon, il y aurait bien pu y avoir Eric, le fils du Masque d'Argent, qui a le même âge que notre justicière et qui témoigne de la même intelligence disproportionnée que Fantômette. Sauf que c'est une âme damnée à faire le Mal et que Fantômette est bien trop occupée à le combattre pour lui trouver du charme. En un mot, Fantômette représente la liberté totale : la puissance des neurones et le privilège de la culture combinés à l'absence totale d'émotions perturbatrices. Alors qu'on lit ses aventures à l'âge ingrat (neurones neutralisés par les hormones, culture zéro et saturation d'émotions perturbatrices), Fantômette relève plutôt de l'âge de grâce. Une parenthèse de légèreté et de liberté entre les dépendances de l'enfance et les pesanteurs de l'âge adulte.

Ma version de Fantômette (2)

fantomette_2



Posté par NoemiMonogatari à 14:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21.11.10

Christmas in the air of Tokyo already - Shinjuku

The countdown to Christmas is launched already

-Shinjuku -

lights_7

lights_9

lights_8

lights_1

lights_5

lights_2 lights_6

lights_4

lights_3

Posté par NoemiMonogatari à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18.11.10

The black-eyed river

Meguro River... I cross it twice everyday. In this season, it looks a bit like my old Kanda River.

megurokawa_nov_2010_2

megurokawa_nov_2010

megurokawa_nov_2010_3

Posté par NoemiMonogatari à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17.11.10

Et de 26...

me_and_bunnyFini de rire : ce 17 novembre, je passe du côté adulte de la jeunesse. Plus de carte d'étudiant, plus de carte 12/25, mais un emploi, une adresse fixe, un chez-moi... (des factures) (une déclaration d'impôts) (ahem)
26 ans : l'année de la normalisation ! Pause !

Un ami m'a dit récemment qu'après tant d"efforts, je n'avais plus qu'à profiter de la vie. Et c'est bien ce que j'ai l'intention de faire. En commençant par mes deux salves de cadeaux d'anniversaires...


Le cadeau du mardi soir, bonsoir !

 

Tea-time at Tiffany's
boite_26_yo

teatime_at_tiffany

Des tasses Tiffany, ma chère.
De quoi se la jouer Audrey Hepburn at five o-clock !

 

Qui dit anniversaire, dit... on prend un verre.
Avec du gâteau, pour mieux faire.

vin_gateaux

 

Le cadeau du mercredi, youpie !

colis

Livraison express du colis familial...

rempli à ras-bord de bonnes choses à manger...
miam_mioum

 

Et de délicats présents qui vont embellir mon nouvel appartement !
lifestyle

shadocks_anniversaire

 

Le clou du colis : le tablier de la mort qui tue...
Fashion cooking
Tablier

Merci à tous mes bien-aimés pour leurs si suaves attentions et leurs vœux d'anniversaire. J'apprécie grandement !
Rendez-vous pour la 27ème édition !

 

 

 

Posté par NoemiMonogatari à 14:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14.11.10

Tokyo Park Collection : Musashi-Koyama

The little Parisienne that I am will never be fed up with the Japanese month of November. Sweet, sunny and colorful November... This is the best season ever to have a walk in Tokyo parks. Ten minutes by foot from my place, there is a park I visited this week-end for the first time : Rinshi no Mori (Meguro-ku). Until 1978, the place has been used as a forestry research center. It's full of giant trees - more than 100 meters high - including... French species.

Here is an article from the Japan Times about this beautiful and peaceful park. My new Sunday oxygen destination...

パリ人として、東京の明るい十一月が大好きです。パリと比べていい天気で紅葉がすばらしいです。本当に散歩しやすい季節です。
家から歩いて十分で、都立林試の公園という公園があります。とても高い木が見られます。ステキな公園です。

Musashi_Koyama_Park_nov_2010_3

Musashi_Koyama_Park_nov_2010_7

Musashi_Koyama_Park_nov_2010_28

Musashi_Koyama_Park_nov_2010_14

Musashi_Koyama_Park_nov_2010_18

Musashi_Koyama_Park_nov_2010_17

Musashi_Koyama_Park_nov_2010_19

Musashi_Koyama_Park_nov_2010_9 Musashi_Koyama_Park_nov_2010_2

Musashi_Koyama_Park_nov_2010_30 Musashi_Koyama_Park_nov_2010_4

Musashi_Koyama_Park_nov_2010_6

Musashi_Koyama_Park_nov_2010_8

Musashi_Koyama_Park_nov_2010_24


Posté par NoemiMonogatari à 09:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,